Pourquoi parler de cette marque ? Kewlox a souvent été considéré à tort et n’est pas assez connu du grand public. C’est pourtant une société en plein développement qui promet de belles choses pour l’avenir. Lors de nos études, c’est le premier meuble que l’on a dû mesurer pour retranscrire sur l’ordinateur. Grâce à cet exercice,  on a donc appris à connaître ou à redécouvrir la marque. Aujourd’hui gérée par George Fontaine, elle se voit rafraîchie, un bon coup de jeune lui est donné pour continuer à faire sa place en Belgique, ainsi que dans d’autres pays. Au vu des tendances actuelles pour l’écologie et le recyclage, tous les matériaux sont recyclables et ceux qui ne le sont pas, sont utilisés pour le chauffage. Kewlox se remet en marche grâce à deux toutes nouvelles collections et à de nouveaux principes plus verts !

Un peu d’histoire

Kewlox est né en 1958 par Mr Kewley, un ingénieur anglais qui conçoit alors un procédé d’assemblage qui permet de verrouiller des pièces de bois grâce à des cornières métalliques. TO LOCK ! (en anglais). C’est en ajoutant le début de son nom au principe de son système qu’est né : Kew-Lock. Le nom a été simplifié en Kewlox pour un côté plus universel.

Design épuré et système intelligent, kewlox va acquérir sa licence d’exploitation en 1959 (avec Maurice Le Clercq) et pourra dès lors commencer à produire les premiers meubles en série. Avec le temps, la marque remportera des prix tels que la médaille d’or au Salon des inventeurs, et obtiendra une place au Musée d’Art Moderne. En 2003, le réseau s’étend jusqu’aux Pays-bas, la France et l’Allemagne.
Kewlox s’agrandit, se perfectionne et en 2004, on voit apparaître le « Frost » (verre acrylique translucide) qui permettra plus de coloris et de travailler la transparence.

Concept et rapport à l’environnement

Le concept se traduit par un système intelligent qui permet un montage simpliste sans clou, ni vis. On peut les créer tel qu’on le souhaite, avec son choix de coloris, de matières, de portes et j’en passe. C’est un mobilier nomade que l’on peut démonter facilement et replacer en deux secondes. Les portes coulissantes sont typiques de la marque, elles permettent de n’utiliser que l’espace nécessaire. Elles ne sont pas obligatoires à l’achat, si un meuble vous plaît sans les portes alors qu’il en soit ainsi. Pareillement pour le piètement, vous pouvez choisir de ne pas en mettre et de laisser l’armoire à même le sol.

La fabrication est faite intégralement en Belgique et garantit une filière courte entre la production et le consommateur. Kewlox évolue, mais tient à privilégier l’emploi local.

En ce qui concerne le bois utilisé, la marque consomme du bois issu de forêts européennes et qui est certifié PEFC. C’est un label pour garantir une gestion durable des ressources forestières. Ils ont une réelle envie d’une diminution importante sur l’impact environnemental que peut causer la fabrication. C’est pourquoi, depuis 2001, l’usine se perfectionne pour améliorer son efficience énergétique. Pour ça, un système de recyclage a été mis en place pour toutes les matières premières et également une gestion électronique. Kewlox respecte les normes les plus strictes concernant les émissions de formaldéhyde et est en avance par apport à la concurrence.

La société est contre l’obsolescence programmée et se veut garantie à vie ! Toutes les pièces sont disponibles individuellement, ce qui veut dire que si une seule pièce est abîmée pas la peine de racheter tout un meuble. Le système unique des meubles est conçu pour être résistant et pouvoir subir montage/démontage autant de fois qu’on le souhaite. Pour les adeptes de déménagement ou de modification d’espace, ce meuble est pour vous !

Les collections

Les collections sont variées et on peut y retrouver des penderies, des armoires, des étagères ou des vitrines. Des exemples sont donnés sur le site, mais vous pouvez également créer le meuble de vos rêves. Une nouvelle solution s’offre à vous aussi, de faire venir un spécialiste chez soi pour une armoire sur-mesure. L’idée est d’offrir plus de possibilités aux clients, que ce soit le choix des matières, des couleurs ou de la forme. C’est un style que vous pourrez adopter où bon vous semble: chambre, cuisine, salon, etc.

2007, nous a promis  deux nouvelles collections, qui pour la première fois ont été en collaboration avec un designer « Julien Renault ».  Mist et Track arriveront prochainement dans les boutiques et sur le e-shop. Un choix complémentaire, qui revoit l’apparence sans en changer le concept.

Pour Mist, le travail du bois est mis de côté pour créer une vitrine en verre trempé soutenue par une structure en acier. Le fait de travailler le verre permet d’apercevoir ce que l’on y met à l’intérieur. Une réflexion axée sur plus de finesse et de cachet. Les pièces peuvent bien sûr être vendues séparément, ça ne tient qu’à vous de placer des portes coulissantes en bois ou en Frost si la transparence ou l’aspect du verre ne vous convient pas. Les matières utilisées sont plus résistantes encore que celles précédemment.

Track, c’est un nouveau regard sur le mobilier. En effet, Le designer s’est inspiré de l’élément fard de Kewlox : le rail supérieur. Cette réinterprétation en étagère murale peut se placer partout. Élégante et épurée, la collection plaira à tous. Elle se veut dans un esprit d’écoconception, c’est pourquoi les pièces de plexiglas sont reprises d’anciens mobiliers inutilisables.

Ce sont deux nouvelles collections qui nous font un petit peu craquer : il faut l’avouer ! Le design mit à neuf donne une réelle renaissance à la marque. On voit qu’elle se met au goût de jour et qu’elle avance avec son temps tout en respectant son engagement et son système unique. Plus minimaliste par moment ou plus contemporain, dans les deux cas ces collections donneront, on l’espère, un nouveau départ pour cette société belge.

Alors intéressez ? Allez faire un tour sur le site => Kewlox

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

Leave a Reply