Longtemps, la chambre d’enfant fut négligée au détriment d’autres pièces. L’autonomie de cet espace se dessina lentement et au fil du temps. Aucun lieu pour jouer, pour apprendre, pour s’épanouir n’était créé. Même l’ergonomie des meubles n’était pas pensée, pour vous dire… Assez triste quand on y pense et que l’on compare à aujourd’hui : le jour et la nuit !

Heureusement, l’époque a changé et l’on notera cette alternance à partir du XXe siècle, après la Seconde Guerre mondiale. La chambre d’enfant devient à ce moment là une pièce intégrale où se mêlent objets design et d’industrie. D’autres fonctions commencent à s’installer comme l’éducation et l’apprentissage, mais le summum de l’évolution de la chambre n’est pas encore à son point d’osmose. Il manquait encore une atmosphère, un confort où l’enfant pourrait se plonger littéralement dans son propre univers.

Aujourd’hui, différents moyens sont mis à leur disposition de par le décor pour titiller leur sens à l’éveil. La chambre est devenue un lieu à part entière en invitant l’enfant à exploiter toute son imagination, et bon dieu qu’est-ce qu’il en a ! Ainsi, nous aimerions vous partager quelques idées et astuces qui l’amèneront à profiter pleinement de son environnement ainsi que de son épanouissement et non plus que de la tablette iPad de ses parents…

Pour ce faire, on aura tendance à aménager plusieurs petits coins dans une seule et unique pièce. Bien évidemment, ceux-ci se feront une joie de décorer la chambre qui accueillera leur enfant ou simplement la réaménager. C’est un espace en perpétuelle évolution qui s’adapte aux différentes étapes de l’enfance. Décorer, repenser une chambre d’enfant est un cap important dans une organisation de l’habitat familial. Toutes les propositions qui se trouvent ci-dessous aideront à améliorer le quotidien de l’enfant pour qu’il puisse s’identifier à sa chambre !


Au sommet du sommeil

Quoi de mieux de dormir en pensant que l’on est le maître du monde blotti dans sa cabane ? Un concept qui donne envie de le réaliser en famille comme si on était dans son jardin. Un esprit aventurier s’émane de cette construction pour le plus grand plaisir des enfants : ils en seront fiers ! Cette tendance du lit cabane les rassure en devenant un espace cocooning. Quand le soir viendra, ils fileront au lit sans une hésitation.

On observe diverses formes possibles  : une maison au toit pentu, un module parallélépipédique, une cabane en mezzanine, faites votre choix selon votre intérieur et budget. Le DIY d’un lit cabane est amusant à fabriquer en utilisant des matériaux bruts. Pensez à la peindre, à l’agrémenter de guirlandes ou simplement à laisser le bois au naturel pour un aspect nordique et graphique. Le sur mesure est généralement plus onéreux, mais il offre des solutions d’un point de vue pratique. Une superposition individualisera le lit de l’enfant en optimalisant au mieux l’espace. C’est une bonne astuce quand ils partagent la même chambre !

Zou… à la prochaine intention !

                                                   


Rangement ludique et modulaire

L’éducation d’un enfant passe par la discipline mais n’est-il pas préférable d’instaurer une rigueur grâce à une certaine pédagogie du mobilier ?  Dès son plus jeune âge, il considère le rangement  plus comme un jeu qu’un ordre. Alors, concrétisons ce principe en équipant leur chambre de matériel à la fois fonctionnel et divertissant. Une vaste possibilité de ranger ses jouets, ses livres, ses vêtements, tout en racontant une histoire grâce à l’objet. Croyez-nous, ils prendront un malin plaisir de remettre tout à leur place ! À vous d’être ingénieux et créatifs pour remplacer un simple et encombrant meuble en un rangement digne d’un jeu.

  

« On dit souvent de ses objets qu’ils sont ludiques. Est-ce parce qu’ils sont de couleurs vives (et non pas noirs comme beaucoup d’objets « de design ») […]
Il y a souvent dans ses objets un « truc », que les enfants comprennent souvent avant tout le monde. Non pas qu’ils soient faits pour les enfants, mais il se trouve que ces derniers, à la différence de certains adultes, acceptent d’emblée de « jouer le jeu », de faire réellement l’expérience de l’objet. Les enfants saisissent immédiatement le scénario induit par l’objet, sans s’assujettir pour autant à un quelconque rituel social (pour eux, le canapé n’est pas un lieu de sociabilité codifiée, il est un univers de possibles). Ce que nous proposent les objets de matali, c’est justement d’opérer ce type de « retour à l’enfance ». Une enfance qui n’est pas liée à l’âge, plutôt un lieu de véritable expérience redevenue possible. Une sorte d’enfance de l’homme. » Matali Crasset


Le bureau au centre de la concentration

Sont-ils toujours si turbulents ? Que nenni, l’enfant s’adapte à toute situation ! Leur autonomie arrive bien plus tôt que ce que l’on peut penser.  Placer un bureau ou encore une simple tablette, et vous ne l’aurez jamais vu si calme. Connaissez-vous certainement la petite expression : « pousser comme un champignon » ? C’est pareil pour un enfant, on le voit grandir à une vitesse folle qu’il arrive tout aussi vite à l’école. Ce mobilier est primordial même pour un tout petit (+-2 ans) !  Mettez-leur à disposition une zone de travail où l’organisation est de mise.

                                                  


«Il était une fois…»

Les jeunes d’aujourd’hui sont nés dans une société qui vit numérique. Impossible d’éviter la nouvelle technologie certes, mais nous pouvons essayer de l’utiliser à bon escient. Il est évident que le digital est très attractif pour l’enfant notamment grâce à son visuel et du fait, que nous l’utilisons au quotidien. Les parents s’en servent tous les jours ! Pourquoi ne ferai-je pas pareil ? Qu’est-ce qui le rend si indispensable ? Je vais y jeter un œil, prendre goût et bien évidemment, les aînés n’en verront pas le mal…

En attendant, c’est important que l’enfant puisse projeter ses propres images qui viennent tout droit de son imagination. Un bouquin provoquera chez lui des émotions, des images mentales qu’aucune tablette ne pourra lui apporter. La lecture participe grandement à son développement d’un point de vue affectif, ludique et éducatif. Une bonne activité qui l’encouragera à être calme et patient. S’il s’ennuie à un moment venu dans la journée, un livre à la main et le tour est joué : un premier pas vers l’autonomie ! Au contraire, on remarquera que le digital encourage leur nervosité !

L’histoire ne s’arrête pas là puisque la lecture est un rituel pour les tout-petits et les jeunes. Toutes ces raisons nous font penser qu’un espace devrait être adapté au sein même de la chambre. Un coin lecture au sol, surélevé, autant de choix tout aussi originaux que confortables ! Le mot confort nous ramène directement vers un esprit cosy où l’enfant se sentira reposé. En plus des coussins à tout va, on peut disposer un tapis à même le sol pour recadrer l’espace et donc le définir. La tendance du recadrage au mur est également un bon moyen pour exprimer et accentuer un coin. Ajoutés-y des guirlandes suspendues qui amèneront plus de rêverie et de magie.

C’est bien beau de discuter de choses décoratives, mais ça serait encore plus exceptionnel si l’on parlait de la fonction majeure : le rangement. Exposés et « surexposés » les plus beaux livres de vos petits monstres sur une étagère à leur hauteur. Éventuellement, si c’est du sur mesure, vous pouvez installer les livres en contremarche ou dans le box qui fait office d’assise.

                                                 


L’âme d’un artiste

Les enfants ont besoin de s’exprimer et quoi de mieux qu’un mur ! Au final, c’est une surface comme une autre… Ils ont tellement d’émotions en eux et d’images en tête qu’ils les retranscrivent d’une manière ou d’une autre. Pour finir, nous ne pouvons pas vraiment leur en vouloir de mettre la créativité à l’honneur. Hé qui plus est, il y a une solution à tout. Pour éviter ces petits désagréments, on trouvera plein d’idées faciles à réaliser !

Nous avons subjectivement craqué pour l’ardoise murale: un vrai coup de cœur ! Rien de plus simple de peindre une cloison pour le plus grand bonheur de votre petit bout de chou. À la base, l’effet recherché est le tableau noir de l’école. Cette peinture qui s’applique rapidement leur permettra d’exploiter une motricité manuelle intuitive. Ce n’est pas tout, elle sera un élément en adéquation avec son humeur changeante et sa spontanéité. L’opportunité aux adultes d’observer ses moindres faits et gestes insouciants ! On ne manquera pas de vous prévenir d’installer des craies et de quoi laver cette surface pour une durée de vie plus longue.

                                                   


Peut-on rivaliser avec l’armoire de Narnia ?

Vos génies en herbe s’identifient généralement à un espace pour se l’approprier. Leur repère sera un endroit où ils pourront s’y cacher, partager leurs secrets, se retrouver entre copains, etc. Tout est réalisable pour vos enfants. On pensera à un lieu plus ou moins fermé comme un tipi ou une maison en toile.

                                                   


Un peu de dehors dans le dedans

L’enfant peut dépenser beaucoup d’énergie à jouer. C’est tout simplement un besoin vital pour lui. Il a une certaine intelligence à ne jamais s’ennuyer, c’est-à-dire qu’il arrivera toujours à extérioriser ses émotions via n’importe quel moyen .  Une histoire peut être créée tout droit sortie de son imagination, mais le plus fascinant c’est qu’il peut facilement donner vie à un simple objet.

Ici, on notera une autre forme de ludisme: la mouvance à rapporter des jeux extérieurs à l’intérieur de la chambre.  Non pas qu’on les empêchera d’aller s’amuser dehors, mais cette tendance apporte un second souffle à celle-ci. En plus, vous pourrez vraiment exploiter l’entièreté de l’espace : le sol, le plafond et les murs. Il ne faut pas nécessairement une salle de jeux pour combler un enfant sauf, si vous avez largement la place. Une balancelle, un dessin de la marelle, une paroi d’escalade ne sont pas spécialement encombrants vu que l’on monopolise différentes surfaces. Pensez-juste à l’ergonomie, qu’il y ait du vide autour de l’espace de jeu pour que l’enfant ne se fasse pas mal en heurtant autre chose sur son passage.

Passons de l’originalité au classique avec la toute mignonne dînette et le castelet comme références. Chaque enfant a pour habitude d’en recevoir comme cadeau. Hé oui, ils adorent reproduire ce que les plus grands font. Alors n’hésitez pas à leur donner cette capacité à réinventer le quotidien !

                                                    

                                                    

© Pinterest


La chambre d’enfant est devenue une pièce centrale et familiale. Lorsqu’un jeune couple prend la décision d’acquérir un bien, il pensera toujours à celle-ci en envisageant un jour de fonder une famille. Songer directement à la décoration ou encore à la couleur (si c’est une fille ou un garçon) est une petite erreur. Il vaut mieux se consacrer aux besoins de l’enfant désiré. Grâce à toutes ces intentions créatives, la chambre deviendra sa chambre ! Il aura son mot à dire en y mettant un peu le « bazar » et de fantaisie pour se l’approprier.

Réunir toutes ces belles idées feront-ils de cet espace une bonne chambre ?  Certainement, mais pas éternelle dans le temps… Donc, profitez-en ! 😉

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply