La 3ème édition du salon de la récupération à Namur Expo a eu lieu les 25,26 et 27 novembre 2016. L’éco-consommation, l’éco-design et le réemploi sont les principaux thèmes abordés. Nous pouvons y découvrir un rassemblement où le monde du do-it-yourself et de la seconde main sont mis en avant. Le petit plus qu’on a apprécié ce sont les workshops ouverts à tous ! Le public se réunissait autour d’un même concept pour y partager le maximum d’expériences et d’idées.

Cet évènement a été une succession de surprises sur le plan créatif. On ne s’imagine pas que l’on puisse créer autant avec simplement de la récup ! Nous avons été éblouis par les lampes de style industriel ou encore par les meubles design by Raymonde. L’initiative première est de sensibiliser autant les adultes que les plus jeunes à l’éco-consommation et à la récupération sous toutes ses formes. La scénographie de l’espace a été réalisé par un architecte d’intérieur et un designer. Ils avaient mis en place un camion destiné à des dons de vêtements. Ce qui permettait d’avoir un pass gratuit. Dès l’entrée on a pu remarquer l’esprit ouvert à tous avec déjà quelques œuvres présentées.

Le repère des enfants :
Ce lieu de récréation avait été conçu pour travailler l’imaginaire des enfants. Une cabane pour raconter des histoires ou encore la fabrication de châteaux en pièces de bois. Des jouets en matériaux récupérés ont été mis à disposition des enfants pour les faire réagir sur l’éco-consommation.

L’espace culture « ludisme » :
Un espace pour les plus grands (les petits y sont toujours les bienvenus) où l’on pouvait découvrir divers jeux de société était mis en place. Les visiteurs pouvaient se retrouver autour de plusieurs attablées pour échanger et participer à ce divertissement. Ce qui était assez amusant était le fait de reconnaître les anciens plateaux de nos parents ou encore de nos grands-parents !

L’espace culture « Livre » :
Pour les amateur de lecture, un espace leur était également dédié. Des centaines de livres en seconde main pouvaient être soit feuilleter ou acheter. L’odeur des vieux bouquins nous encourageait d’autant plus à y jeter un coup d’œil. Le principe de vente était d’acheter au kilo. Mais le plus fun était le concours ! Le public pouvait gagner autant de livre que son poids initial.

Les ateliers DIY :

Tout au long de la visite, nous avions eu l’embarras du choix puisque les activités étaient variées et accessibles.
– Fabrication de bijoux
– Garnissage de fauteuils
– Patine sur objet
– Création de mobilier à partir de palettes
– Création de peinture maison

 

Nous avons passé une excellente journée !  On a pu y découvrir de nouvelles techniques de traitement de bois et de travail du plastique. Ce qu’il faut en retenir c’est le partage et l’envie d’apprendre à l’autre. Le côté participatif est lui aussi important et percevable. Un salon que l’on attend avec impatience pour l’année prochaine ! Des stands étaient destinés à la vente, un peu comme des brocantes qui rendent l’évènement encore une fois, ouvert à tous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

Leave a Reply